Voir Tous
Rubrique
Régions

AÏN-SEFRA Il succombe à un traumatisme crânien, après une plongée dans l’oued Tiout

Publié par B. Henine
le 14.09.2021 , 11h00
191 lectures
Un jeune homme d’une vingtaine d’années, répondant aux initiales B.B., originaire de la ville de Aïn-Sefra, a succombé à un traumatisme crânien, provoqué par une plongée contre un rocher, alors qu’il se baignait dans une retenue d’eau, sise à l’oasis de Tiout.
La victime a été repêchée du fond de l’oued par les éléments de la Protection civile dans un état comateux dans la soirée de vendredi dernier, et a été aussitôt évacuée de l’EPH de Aïn-Sefra au CHU de Tlemcen, où elle a trouvé la mort 48 heures après.
Notons que l’oasis de Tiout, distante de 18 km de Aïn-Sefra, est devenue une cité attractive pour les familles et les jeunes qui la fréquentent durant ces périodes de grandes chaleurs.
Faut-il rappeler pour la énième fois, l’arrêté du wali interdisant les baignades dans les barrages et les marécages, et les campagnes de prévention des éléments de la Protection civile. Mais force est de constater que chaque été, l’on enregistre des noyades, soit dans les oueds, les marécages ou encore dans les bassins d’irrigation.
Une enquête a été ouverte par la brigade de la Gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances exactes de ce drame.
B. H.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 26-09-2021

L’université face à ses véritables défis

Force est de reconnaître que l’université algérienne ne laisse pas indifférent. Nombre de fois décriée, mais souvent louée, elle fait face à une kyrielle de défis qui contrastent dans le même temps avec autant

2

Actualités 11:00 | 22-09-2021

La Hausse des prix du gaz met à mal l’Espagne
Quel impact sur la Sonatrach ?

La crise du gaz s’installe. Un chiffre d’abord. Le taux de remplissage des stocks de gaz en Europe atteint en ce moment les 71%, contre 86 % en moyenne et en temps normal à cette époque de l’année. Et si l’on doit se fier aux toutes dernières informations, pour les pays de l’Union européenne, en France et en Espagne notamment, ainsi qu’au Royaume-Uni, c’est carrément