Régions / Régions

Relizane

L'appel des résidents de la cité 233 logements sociaux à Bermadia

Les résidents de la cité 233 logements sociaux (Duplex) ; sise à la nouvelle ville Adda-Benada, située à quelques encablures du chef-lieu de Relizane, se sont rapprochés de notre bureau pour se plaindre de la situation d'abandon dans laquelle se trouve plongé leur quartier après l'exécution d'une partie seulement du programme d'amélioration urbaine lancé par la commune.
«C'est une situation qui traîne depuis plusieurs mois, pour ne pas dire une année entière», ont expliqué les résidents qui se sont présentés hier à notre bureau. «Une situation, ont-ils poursuivi, qui se traduit par une indifférence totale des opérateurs qui ont été engagés dans ce programme et dont l'intervention est censée apporter des améliorations à l'état misérable de notre quartier.» Et d'expliquer encore qu’en été, «la poussière qui se dégage de cette tranche non goudronnée a provoqué beaucoup de dommages aux véhicules des habitants et des cas de conjonctivite chez les riverains, et devient boueuse en hiver. Et la situation de notre quartier s'aggravera davantage». Et de revenir encore pour signaler qu'ils avaient appelé à plusieurs reprises la maire de Relizane, et exposé leurs problèmes. «Mais il n'y a jamais eu de réponse», ont-ils affirmé. «Nous avons attiré leur attention en leur signalant plusieurs zones du quartier qui sont plongées dans l'obscurité et qui furent propices à des agressions commises de nuit. Mais, là aussi, les élus qui se sont succédé à la tête de la municipalité de Relizane sont restés sourds à nos appels.»
Un appel est lancé en direction du premier responsable de la wilaya pour prendre le taureau par les cornes et mettre fin à cette situation qu’ils endurent depuis des années.
A. Rahmane