Voir Tous
Rubrique
Régions

Université de Béjaïa Large engouement pour le livre amazigh

Publié par A. Kersani
le 13.10.2021 , 11h00
109 lectures

Le carrefour national du livre amazigh s’est ouvert, hier, au niveau du campus universitaire d’Aboudaou de l’université Abderrahmane-Mira de Béjaïa.
Organisé à l’occasion de la nouvelle rentrée universitaire par le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA) et le Centre de recherche en langue et culture amazighes, la manifestation dédiée au livre amazigh qui s’étalera jusqu'au 14 octobre enregistre pour son premier jour un vaste engouement du public.
Une vingtaine d’exposants activant dans le domaine de l’édition du livre amazigh et d’autres associations à l’image de Gehimab participent à l’événement qui s’est ouvert en présence de Assad Si El Hachemi, secrétaire général du Haut-Commissariat à l'amazighité, et de Tidjet Mustapha, directeur du Centre de recherche en langue et culture amazighes.
Il faut signaler que le carrefour national du livre amazigh est la première action qui concrétise la convention de partenariat entre le HCA et le CRLCA de Béjaïa, signée le 3 mai 2021, sous l'égide du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
L’événement se veut un rendez-vous annuel autour de la production livresque amazighe, avec un focus particulier sur l’édition du contenu scientifique, dans les domaines des études amazighes.
Pour ce premier rendez-vous, un programme riche, s’articulant autour de plusieurs thématiques en lien avec la recherche scientifique et la production littéraire amazighes, a été finalisé par ses initiateurs.
A. K.

Rassemblement des parents d’élèves du lycée El Hammadia

Les parents des élèves du lycée El-Hammadia (ex-Polyvalent), situé au centre-ville de Béjaïa, ont tenu, hier dans la matinée, un rassemblement devant le siège de la Direction de l’éducation pour exprimer leurs vives inquiétudes face à la grave perturbation de la scolarité de leurs enfants qui n’ont pas repris les cours depuis le dimanche 26 septembre dernier.
Il faut signaler que le personnel enseignant du lycée El-Hammadia a refusé depuis la rentrée scolaire de rejoindre les salles de classe en signe de protestation contre «l’important déficit de l’encadrement pédagogique et la surcharge des classes».
Le manque d’encadrement pédagogique s’est fortement répercuté sur la charge de travail des enseignants en place avec un volume horaire dépassant les 18 heures par semaine, selon un syndicaliste signalant, au passage, que leur lycée enregistre pour cette année scolaire, un déficit d’une vingtaine d’enseignants.
« Notre établissement scolaire souffre terriblement d’un déficit d’enseignants avec le nombre très important de divisions. Il faut une vingtaine de nouveaux postes budgétaires toutes matières confondues pour permettre un fonctionnement à la limite acceptable. Dans la situation actuelle, certains enseignants seront contraints de travailler pratiquement de 8h à 17h», a indiqué le même syndicaliste lors d’un regroupement tenu la semaine passé devant le siège de la Wilaya demandant à la première autorité de l’administration locale son intervention pour le dénouement de la crise qui secoue ce lycée depuis la rentrée scolaire.
Du côté de l’administration du lycée, c’est un autre son de cloche. Dans une déclaration à la presse la semaine passée, l’administration du lycée El Hammadia a estimé tout au contraire que la situation qui prévaut dans l’établissement n’est pas aussi alarmante en parlant de la surcharge des classes, sachant que sur un total de 45 divisions, deux groupes uniquement enregistrent un effectif de 29 apprenants, a-t-on fait observer. Les autres divisions ne dépasseraient pas un total de 25 élèves, note-t-on.
En attendant un dénouement du bras de fer opposant le personnel enseignant et la Direction de l’éducation, c’est la scolarité des apprenants qui se trouve durement affectée.
Dans la matinée d’hier, les parents d’élèves n’ont pas manqué d’éructer leur colère et de réclamer de la tutelle que leurs enfants ne soient pas pris en otage dans ce conflit.
A. K.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 23-10-2021

Généralisation de l’arabe dans les administrations
Un autre ministère interdit l’usage du français

La généralisation de la langue arabe constitue visiblement la priorité de certains secteurs d’activité. Après le ministère de la Jeunesse et des Sports, c’est au tour de celui

2

Contribution 11:00 | 25-10-2021

Réflexions sur l’enseignement des mathématiques en Algérie

Depuis la naissance des mathématiques en Grèce antique, on n’a pas cessé de les caricaturer en disant que tous ceux qui n’ont pas de répulsion pour elles sont voués aux belles carrières professionnelles. Rien n’est plus faux, si