Voir Tous
Rubrique
Régions

Mila Le coordinateur de wilaya du RND jette l’éponge

Publié par Kamel Bouabdellah
le 15.01.2022 , 11h00
254 lectures

Torchi Boudjemaâ, dit Ahmed, coordinateur de wilaya du RND, démissionne de son poste et abandonne toutes les fonctions qu’il occupait au sein des instances nationales du parti.
Dans une lettre datée de ce jeudi 13 janvier 2022, qu’il a adressée au S/G du RND Tayeb Zitouni, Torchi a présenté sa démission de la tête de la coordination de wilaya de Mila, ainsi que des postes de chargé de l’inspection générale du parti et de la présidence de la commission nationale de discipline.
Torchi, qui a été député à deux reprises sous la bannière du RND et l’épine dorsale de cette formation politique localement depuis sa création en 1997, se retire des rangs du RND après plus de 20 ans de militantisme. «Après toutes ces années pendant lesquelles j’ai œuvré de toutes mes forces pour la construction et l’ancrage du parti, permettez-moi, monsieur le secrétaire général, de vous présenter ma démission du poste de coordinateur de wilaya, et de celui de chargé de l’inspection générale et de la présidence de la commission nationale de discipline», lit-on dans le document envoyé à Tayeb Zitouni, dont une copie est en notre possession. Homme d’affaires connu à l’échelle nationale, Torchi était le véritable faiseur des députés du RND à Mila. L’homme est connu pour sa grande générosité envers les associations sportive et culturelle et sa bonté envers les démunis de la région. Aussi, la nouvelle de son retrait du parti, inattendue du reste, est tombée comme un couperet sur les militants et les responsables des bureaux communaux du RND à Mila, donnant lieu à différentes interprétations. Des observateurs locaux estiment, en effet, que le départ de Torchi entre dans la nouvelle stratégie visant à insuffler du sang neuf aux postes de responsabilités au sein des instances dirigeantes du parti.
K. Bouabdellah

La DCP organise des opérations de vente d’huile

Pour alléger, un tant soit peu, l’impact de la relative rareté de l’huile de table dans les magasins, la Direction du commerce et des prix de Mila organise, depuis mardi passé, des opérations de vente directe de cette matière au niveau des communes de la région.
Placée sous le slogan «Du producteur au consommateur», l’initiative citoyenne de la DCP a été entamée, mardi passé, à partir de la commune de Mila, où pas moins de 7 698 bidons d’huile de différentes contenances ont été proposés à la vente directe sur l’esplanade de Aïn Sayah, à la sortie Est de la ville de Mila.
L’opération a été reconduite, ce jeudi, au niveau des communes de Ferdjioua, Tadjenanet, Minar-Zaraza, Tassadane-Haddada, Beni-Guecha et Oued-Endja. Lors de ces opérations de vente directe, il a été proposé aux citoyens une cargaison d’huile de table de 209 308 litres.
Un cadre de la Direction concernée a indiqué mardi, lors de l’opération de vente directe organisée dans la commune de Mila, que l’opération vise à alléger l’impact de la pénurie de cette denrée alimentaire qui se fait relativement rare sur les étagères des supérettes en raison de pratiques spéculatives, en promettant que d’autres opérations similaires seront organisées dans les tout prochains jours.
Rappelons que, lors des pénuries de certains produits alimentaires vécues en 2020, la DCP avait organisé de nombreuses opérations de ventes directes pour venir en aide à la population.
K. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 24-01-2022

Pour un partenariat université-entreprise argentin

Le partenariat université-entreprise est inscrit en caractères gras dans les missions de l’université depuis au moins l’avènement et la mise en œuvre du LMD (licence-master-doctorat). Le partenariat dont

2

Sports 11:00 | 25-01-2022

Ils se sont rencontrés dimanche à Paris
Amara-Belmadi, l’explication !

On en sait davantage sur les raisons qui ont poussé Djamel Belmadi à rallier directement Paris, vendredi soir, quelques minutes après avoir croisé le ministre de la Jeunesse et des Sports au