Voir Tous
Rubrique
Régions

Mostaganem Le lait en sachet, un produit qui se fait rare

Publié par Abder Bensadok
le 13.01.2022 , 11h00
84 lectures
En plus de la hausse des prix des produits de large consommation, le citoyen à Mostaganem est confronté, ces jours-ci, à la perturbation chronique dans la distribution du lait en sachet.
Le lait se fait de plus en plus rare à Mostaganem et dans les communes avoisinantes. Le liquide a disparu des caissons de lait. Il s’agit particulièrement du lait en sachet à 25 DA.
Même si du côté des laiteries, on persiste à dire que la production est suffisante, le citoyen continue à courir chez les détaillants pour acheter un sachet de lait. Il y a les chefs de famille qui, tôt le matin, guettent les arrivées des camions de livraison de lait pour se ruer ensuite vers les magasins, provoquant un brouhaha indescriptible.
Le matin, quand le lait subventionné est disponible, il est vendu en concomitance avec l’obligation de prendre pour chaque 2 sachets de lait, un litre de lait de vache à 65 DA ou du lait caillé. La laiterie Orolait de la Salamandre a ouvert quelques points de vente à travers plusieurs quartiers de la ville, mais seul le lait de vache est écoulé à 65 DA le sachet.
À l’arrivée des distributeurs chez les détaillants, la quantité livrée est très vite écoulée. Et il ne faut surtout pas espérer trouver du lait en sachet dans les autres points de vente car, passée cette heure, ce produit est introuvable.
A. Bensadok

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 24-01-2022

Pour un partenariat université-entreprise argentin

Le partenariat université-entreprise est inscrit en caractères gras dans les missions de l’université depuis au moins l’avènement et la mise en œuvre du LMD (licence-master-doctorat). Le partenariat dont

2

Sports 11:00 | 25-01-2022

Ils se sont rencontrés dimanche à Paris
Amara-Belmadi, l’explication !

On en sait davantage sur les raisons qui ont poussé Djamel Belmadi à rallier directement Paris, vendredi soir, quelques minutes après avoir croisé le ministre de la Jeunesse et des Sports au