Régions / Régions

Béjaïa

Le secteur de la santé paralysé

Les hôpitaux de la wilaya de Béjaïa ont été fortement secoués, hier, par un mouvement de grève générale initié par les trois syndicats nationaux de la santé, à savoir le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP), le Syndicat national des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires (Snechu) et le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP). 
Les trois organisations syndicales, qui déplorent que les mesures annoncées par le chef de l’État ne soient pas appliquées par la tutelle, ont dénoncé la non-prise en charge de leurs revendications liées, entre autres, au paiement de la prime Covid-19 au personnel de la santé qui enregistre un retard de sept mois. Ils ont dénoncé, dans une déclaration, le non-versement d’un capital décès lié à la Covid-19 d’un million de dinars aux familles du personnel soignant. Tout en réclamant l’amélioration de leurs conditions de travail désastreuses, dont ils se sont maintes fois plaints, et leur situation socioéconomique ainsi qu’une couverture à 100% de l’assurance maladie, la bonification de la retraite pour le personnel engagé directement dans la lutte contre la pandémie.

3 jeunes fauchés par un véhicule à El-Kseur
Trois jeunes, âgés de 10, 15 et 16 ans, ont été fauchés dans la soirée de mardi, vers 22h, par un automobiliste à bord d'un véhicule léger de type Accent au quartier Aïn-Lahlou dans la ville d'El-Kseur.
Les trois blessés ont été transférés par les secouristes de la Protection civile à la polyclinique d'El-Kseur. L'une des victimes, gravement atteinte, a été transférée à l'hôpital d'Amizour. Le chauffeur, avant de percuter un autre véhicule, a pris la fuite, selon une source locale.
Les éléments de la police ont ouvert une enquête pour faire la lumière sur cet accident et retrouver l'auteur. À quelques encablures de la ville de Sidi-Aïch, au lieudit Achett, sur la RN 26, un carambolage entre deux camions et des voitures a fait deux blessés, rapporte la Protection civile.
Par ailleurs, dans la municipalité de Boukhelifa, à l'est du chef-lieu de wilaya, une femme d’une quarantaine d’années a trouvé la mort par électrocution alors qu’elle effectuait des travaux domestiques dans son domicile, selon les services de la Protection civile de Béjaïa. 
A. K.