Régions / Régions

RELIZANE

Les Relizanais veulent boycotter l’achat du poulet

Vu la cherté de la viande blanche et la hausse vertigineuse constatée ces derniers jours dans l'ensemble des marchés des trente-huit communes de la wilaya de Relizane, le poulet a atteint les 480 DA, les Relizanais ont lancé une campagne à travers les réseaux sociaux pour appeler les citoyens au boycott de l’achat du poulet.
Compte tenu des prix inaccessibles de la volaille, les internautes ont pris l’initiative de lancer cette campagne afin de casser les prix du poulet et de la dinde. 450 DA le kg de poulet sur les étals, consommer cette viande devient difficile pour le citoyen consterné par l’absence de toute action capable de stopper l’hémorragie des bourses.
Une augmentation de presque 100% puisque le poulet était cédé entre 230 et 250 DA, il y a quelque temps avant de connaître une hausse vertigineuse et culminer à 450 DA.
La hausse du prix du poulet intervient dans le sillage de l’augmentation généralisée de la quasi-totalité des produits alimentaires, fruits, légumes frais et secs, pâtes, produits laitiers, viandes rouge et blanche, sardine... «matechrich poulet... Khellouh yefssed» signifiant (N’achetez pas le poulet... laissez-le pourrir) accompagne des messages postés sur les réseaux sociaux pour dénoncer la brusque hausse du prix du poulet.
Cette montée vertigineuse du prix de cette viande blanche, coïncide par ailleurs avec l’approche de la rentrée scolaire et sociale.
A. Rahmane