Voir Tous
Rubrique
Régions

Aïn-Témouchent Programme spécial pour sécuriser la fête de l'Aïd

Publié par Salah Belkallouche
le 19.07.2021 , 11h00
99 lectures

En prévision de la fête de l'Aïd el-Adha qui intervient cette année en pleine pandémie de coronavirus, les services de la Sûreté de la wilaya de Aïn-Témouchent ont tracé un programme spécial.
Un programme consacré, entre autres, à lutter contre les points de vente anarchiques de moutons, sécuriser les différentes mosquées et cimetières de la wilaya, notamment lors de la prière de l'Aïd, déployer les différentes brigades mobiles et fixes pour garantir la circulation des automobilistes et des piétons au niveau des gares de voyageurs, des chemins de fer et des stations de taxis.
Mais aussi, la gestion de la circulation à travers les grands axes qui connaissent une fluidité en matière de circulation routière, placer des barrages au niveau des entrées et sorties de la ville, lutter contre les formes de contrebande d'alcool ou de drogue. Contrôler les magasins concernés par la permanence lors de la fête, et surtout veiller au respect des mesures préventives contre le coronavirus au niveau des magasins, chez les automobilistes, les piétons, veiller au respect de la distanciation physique, le port du masque, contrôler les entrées et sorties des clients, et l'utilisation du gel hydroalcoolique.
S. B.

Le poulet à 430 dinars le kilo

Le prix du poulet prend des ailes à Aïn-Témouchent, pour atteindre des prix inimaginables. 
Le kilo est cédé à 430 dinars, du jamais vu, même en pleine période de Ramadhan où il y avait une crise sur la viande blanche.
Les citoyens n'arrivent pas à justifier cette hausse du prix du poulet à la veille de la fête de l'Aïd-El-Adha, pourtant il y a une semaine de cela, le kilo de la viande blanche était cédé à 320 dinars. En une semaine, le prix a grimpé de plus de 50%.
D'habitude, en pleine saison des grandes chaleurs et à l'approche de la fête du sacrifice, le prix de la viande blanche chute drastiquement sur le territoire de la wilaya, car les gens se préoccupent vaillamment à se procurer le mouton au détriment de la viande blanche qui ne trouve pas preneur. Mais cette année, ce n’est pas le cas puisque le prix du poulet n'a pas baissé depuis plusieurs mois.
Certains gens de petite bourse sont pris au dépourvu du fait qu’ils ne peuvent même pas s'offrir le mouton du sacrifice, et jettent leur dévolu sur la viande blanche pour faire plaisir à leur famille et leur progéniture.
S. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 22-07-2021

LE MAKHZEN UTILISE PEGASUS CONTRE SES ALLIÉS ET SES ENNEMIS
Maroc, la grande kechfa !

Le Maroc est accusé avec d’autres États d’avoir utilisé Pegasus, un logiciel développé par une entreprise israélienne, pour espionner les smartphones de nombreuses personnalités à travers le monde. Les services de renseignement

2

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une