Voir Tous
Rubrique
Régions

Aïn-Témouchent Saisie de 4 kg de kif à El Amria

Publié par Salah Belkallouche
le 25.11.2021 , 11h00
63 lectures
Les éléments de la police judiciaire de la Sûreté de daïra d'El-Amria ont réussi à mettre hors d'état de nuire une bande criminelle spécialisée dans le commerce illégal de la drogue.
L'opération est survenue à la suite d'exploitation d'informations parvenues au service, faisant état de mouvements suspects de deux individus dont l'âge varie entre 35 et 45 ans qui formaient une bande criminelle de vente illégale de drogue. Avec la collaboration du procureur de la République près le tribunal d'El-Amria, d'intenses investigations et recherches ont été menées par les policiers jusqu'à l'identification et la localisation d'un des deux suspects à El-Amria.
Muni d'un mandat d'extension de spécialité à la wilaya d'Oran, les policiers réussirent à arrêter le principal mis en cause. Il s'agit de M. Y., 44 ans, en compagnie de sa complice, A. K., âgée de 36 ans, et à saisir une quantité de drogue de 4 kg et 300 g de kif traité, en plus d’un montant estimé à 40 millions de centimes provenant de la vente de la drogue et un véhicule touristique qui servait à transporter le kif.
Après avoir achevé les mesures judiciaires à leur encontre, les deux individus ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal d'El Amria qui a traduit le dossier devant le juge d'instruction pour une citation directe, le dénommé M. Y., 44 ans, a été placé en détention préventive tandis que le dénommé A. K., 36 ans est placé en surveillance judiciaire.
S. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 07-12-2021

Enseignement post-Covid-19 : les clés du changement

La pandémie de coronavirus, qui a frappé l'humanité au début de 2020, a changé notre monde, affecté tous les domaines de la vie humaine, y compris l'éducation, et conduit, de plus, à l'adoption généralisée de mesures sans précédent. Les établissements

2

Périscoop 11:00 | 05-12-2021

Pas un mot de français

Les organisateurs de la conférence nationale sur la relance de l’industrie ont tout simplement évité l’usage du français. Les documents distribués à l’occasion de l’ouverture