Régions / Régions

EL-BAYADH

Un programme pour l’augmentation des terres agricoles irriguées à 16 000 ha (DSA)

La Direction des services agricoles (DSA) de la wilaya d’El-Bayadh a élaboré un programme pour l’augmentation de la surface agricole irriguée à 16 000 hectares lors de la prochaine saison agricole, a-t-on appris samedi auprès de la DSA.
Le chef de service organisation de la production et appui technique à la DSA, Mohamed Lamine Djabiri a indiqué que cette extension des terres agricoles irriguées vise à accroître la production agricole dans différentes filières, surtout stratégiques dont la céréaliculture pratiquée actuellement sur 6 000 ha irrigués.
Il a indiqué que la superficie totale irriguée dans la wilaya est actuellement à environ 14 000 ha, répartis entre plusieurs filières agricoles dont la céréaliculture, l'arboriculture fruitière, le maraîcher et la culture du fourrage.
Pour atteindre cet objectif, la DSA d’El-Bayadh a récemment bénéficié d'une enveloppe financière de 70 millions DA au titre du Fonds national de développement agricole destiné aux agriculteurs et professionnels du secteur pour acquérir du matériel d'irrigation agricole, notamment des équipements d'aspersion et d'irrigation par goutte à goutte et des pompes pour puiser l'eau des puits.
L'étude des dossiers des agriculteurs désirant bénéficier de ce soutien sera bientôt achevée, selon la même source, qui a fait savoir qu'une partie de l'enveloppe financière précitée sera destinée aux agriculteurs intéressés par le développement de la filière de production du maïs dans la wilaya.
Un programme a été élaboré pour planter une superficie de 2 500 ha au cours de la prochaine saison, à travers les différentes régions de la wilaya.
La wilaya d’El-Bayadh a bénéficié, durant la saison écoulée, d’une enveloppe financière de l’ordre de 150 millions DA au titre du même fonds, destinée au soutien agricole dont ont bénéficié 400 agriculteurs.
La plus importante part a été allouée pour l’acquisition du matériel d’irrigation agricole.
Ce soutien a permis d'augmenter la superficie agricole irriguée surtout celle de la céréaliculture de 5 000 à 6 000 ha.
APS