Voir Tous
Rubrique
Régions

Sidi-Bel-Abbès Une fuite sème la panique et prive 2 000 foyers de gaz

Publié par A. M.
le 14.10.2021 , 11h00
70 lectures
Une véritable panique s’est emparée, mardi après-midi, des occupants des cités avoisinantes de celle des 144 logements de Sidi Djilali de la ville de Sidi-Bel-Abbès.
En effet, alors qu’une entreprise de bâtiment effectuait des travaux, une canalisation de gaz de ville a été perforée créant un trou de 200 mm d’où ont échappé des émanations de gaz entraînant une fumée opaque dont les conséquences auraient pu être dramatiques si ce n’est l’intervention urgente des éléments de la SDO pour pallier au plus grave.
En effet, cette dernière a procédé à l’arrêt du gaz à partir de la vanne principale avant d’entamer des travaux de réparation de la canalisation. Entre-temps, quelque 2 000 foyers ont été privés de gaz de ville.
Fort heureusement, un véritable drame a été évité et aucune perte matérielle ou humaine n’est à déplorer, hormis la panne qui a pénalisé les foyers en attendant la réfection de la canalisation.
A. M.

Crime de sang à Ras-el-Ma
Une banale querelle au sujet d’argent s’est soldée par la mort d’un jeune homme âgé de 25 ans, dans la journée du mardi dans la localité de Ras-el-Ma.
La victime a reçu plusieurs coups avec un objet tranchant. Malgré son évacuation en toute urgence à l’hôpital, celle-ci a rendu l’âme avant son arrivée aux urgences. Le présumé meurtrier âgé de 25 ans a été arrêté par les services de police.
A. M.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 17-10-2021

Retour imminent de Volkswagen

Après plusieurs mois de prospection et de sélection, le groupe Volkswagen devrait dévoiler enfin, au cours des prochains jours, l’identité de son nouveau partenaire en Algérie. Celui-ci aura pour mission d’assurer

2

Sports 11:00 | 17-10-2021

Classement Fifa du mois d’octobre
L’Algérie conserve la 30e place mais devient 4e en Afrique

S’il n’était pas établi par une machine, qui élabore le tableau mensuel suivant certains schémas, on aurait crié au scandale, voire au complot. C’est le moins que l’on puisse dire à la découverte du prochain classement Fifa, celui du mois d’octobre