Voir Tous
Rubrique
Régions

OUM-EL-BOUAGHI Yennayer, la «chakhchoukha» en plat vedette

Publié par Moussa Chtatha
le 13.01.2022 , 11h00
521 lectures

À l'instar des autres régions du pays , la wilaya d'Oum-el-Bouaghi a fêté cette journée de Yennayer dans un rituel qui a fait la singularité des traditions ancestrales avec une forte participation d'exposants venus des quatre coins de la région.
Inaugurée par les autorités locales accompagnées de cadres civils et militaires au niveau de la maison de la culture du chef-lieu de wilaya Nouar-Boubakeur, cette manifestation culturelle s'est particularisée par la présence de toute une panoplie d'associations et de familles venues exposer leur art culinaire en passant par des plats culinaires ancestraux.
Les différents exposants ont présenté et expliqué les différents composants et les différentes manières de préparer ces plats exquis entièrement bio, sans aucun ajout, composés d'ingrédients naturels notamment des sous-produits laitiers, pour donner un cachet particulier à ces plats. Ces vieilles dames ont eu recours exclusivement aux ustensiles anciens fabriqués à partir de la terre cuite.
Cette manifestation ponctuée par un folklore également traditionnel comprend aussi des expositions d'habits traditionnels confectionnés à partir de la laine avec des outils très anciens.
En marge de cette manifestation, un concours culinaire a été organisé, où pas moins de 26 concurrents étaient en course pour les trois premières places. Un concours exclusivement reservé à la «chakhchoukha». Un plat traditionnel ancestral, le deuxième du genre après celui de la première édition où l'autre plat proposé était le couscous.
Ces dames concurrentes ont présenté leurs plats préparés sur les lieux et servis à chaud, devant un jury composé de trois chefs très connus par leur expérience pour départager les concurrentes, tout en suivant la préparation, les ingrédients, les goûts et les ustensiles utilisés.
Les concurrentes ont proposé leurs succulents plats avec de la viande de mouton, de chèvre et du poulet, le tout chauffé sur les lieux et proposé aux membres du jury. À l'issue de cette compétition qui a tenu en haleine les concurrentes et les visiteurs, trois lauréates ont été primées par les organisateurs.
En marge de cette manifestation, notre journal a pris attache avec M. Ababsa, directeur du tourisme, et M. Siad, directeur de la Chambre de l'artisanat, qui ont répondu à l'une de nos questions relatives aux conditions d'accompagnement de ces associations et familles qui font beaucoup d'efforts pour perpétuer et pérenniser les traditions ancestrales et millénaires, notamment les arts culinaires préparés sans ajouts artificiels.
Ces derniers ont soutenu que des mesures sont prévues pour les accompagner et les soutenir pour la promotion et la vente de leurs produits.
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 24-01-2022

Pour un partenariat université-entreprise argentin

Le partenariat université-entreprise est inscrit en caractères gras dans les missions de l’université depuis au moins l’avènement et la mise en œuvre du LMD (licence-master-doctorat). Le partenariat dont

2

Sports 11:00 | 25-01-2022

Ils se sont rencontrés dimanche à Paris
Amara-Belmadi, l’explication !

On en sait davantage sur les raisons qui ont poussé Djamel Belmadi à rallier directement Paris, vendredi soir, quelques minutes après avoir croisé le ministre de la Jeunesse et des Sports au