Rubrique
Société

Miliana (Aïn Defla) 18 mois d'emprisonnement pour retrait frauduleux d'un compte CCP

Publié par Karim. O.
le 07.12.2019 , 11h00
553 lectures

Un citoyen a perdu un ensemble de documents dont des chèques au mois d'août dernier dans la ville de Béjaïa. 
Après avoir effectué toutes les démarches pour les retrouver sans résultat, il a fini par déposer une déclaration de perte au niveau des services de sécurité, nourrissant l'espoir que celui qui les aurait retrouvés, le contacterait et les lui remettrait, mais en vain. Cependant, quelque temps après, l'intéressé s'est rendu compte qu'un retrait de 5 000 DA avait été opéré sur son compte, ce qui le poussa à déposer plainte. Les investigations entreprises par la suite ont conduit à l'identification du suspect, auteur du retrait frauduleux, en l'occurrence un homme âgé de 26 ans, demeurant à Miliana et qui a été interpellé aux abords du bureau de poste de la ville en possession de deux formulaires de chèques CCP au nom de la victime. La perquisition opérée au domicile parental du suspect, autorisée par le procureur de la République, a permis aux enquêteurs de mettre la main sur le reste des documents égarés par la victime. 
Déféré au parquet de Miliana, le juge a condamné le mis en cause dans cette affaire de retrait frauduleux à une peine d'emprisonnement ferme de 18 mois assortie d'une amende d'un montant de 10 millions de centimes, avant d'être incarcéré.
Karim O.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 18-01-2020

Communication et rapports avec la presse
Tebboune instaure de nouvelles traditions

Abdelmadjid Tebboune ambitionne de laisser son empreinte dans un domaine où ses prédécesseurs ont peu brillé : celui de la communication. Il rencontrera ce mardi 21 janvier une délégation de responsables de médias privés et publics, prélude

2

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière