Rubrique
Soit dit en passant

A force, à force, ils savent tout…

Publié par Malika Boussouf
le 27.11.2019 , 11h00
2616 lectures

Quand un candidat promet sans dire comment il compte, par exemple, en finir avec la crise et ce qui menace l’équilibre social, on comprend mieux pourquoi ceux qui consentent à l’écouter n’accrochent pas. Difficile de convaincre des concitoyens gagnés par l’incertitude et remontés comme ils le sont à quelques semaines du rendez-vous électoral. Pourquoi aucun programme ne séduit ni ne permet à un prétendant de se démarquer d’un autre ? Un candidat comme Abdelmadjid Tebboune s’engage, pourtant, à pourvoir la Fonction publique de 400 000 nouveaux postes. Pourquoi la promesse ne fait-elle pas impression ? Lorsque je m’embrouille dans les questions parce qu’elles sont nombreuses à se bousculer dans ma tête et que je ne trouve pas de réponse pour au moins l’une d’elles, je m’en inquiète auprès des autres. 
Parents, amis, voisins, confrères, le marchand du coin qui a presque toujours réponse à tout… J’aime infiniment ces moments d’échange et de partage.
 Il arrive que l’on soit deux et il arrive que d’autres, après avoir tendu l’oreille, tiennent à donner leur avis ! Un débat spontané s’organise aussitôt. Si tant est que l’on puisse appeler débat les «attendez, je vous explique. Un tel m’a dit ceci et j’ai vu cela de mes propres yeux» ! 
En vérité, peu importe comment on appellerait cette forme d’implication dans le bouillonnement d’idées qui prévaut ! Que l’on commence par parler d’arrestations de jeunes par des policiers aux abois ou d’une justice impuissante, qui tourne en rond mais surtout qui n’impressionne plus et n’a plus vraiment d’effet sur celles et ceux qu’elle enferme, ce que l’on remarque le plus, aujourd’hui, c’est le détachement. Cette indifférence à l’égard d’un scrutin et d’une campagne électorale au cours de laquelle les candidats, eux-mêmes, ne sont ni offensifs ni ne savent vraiment sur quel pied danser. Comment s’y prendre pour gagner la sympathie des gens ? C’est plus compliqué qu’on ne l’imagine. Qu’est-ce qu’un ex-Premier ministre répondrait à une personne qui lui demanderait pourquoi il n’a pas éradiqué l’habitat précaire et créé tous les postes d’emploi qu’il promet lorsqu’il avait le pouvoir de le faire ? 
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière

2

Actualités 11:00 | 18-01-2020

Communication et rapports avec la presse
Tebboune instaure de nouvelles traditions

Abdelmadjid Tebboune ambitionne de laisser son empreinte dans un domaine où ses prédécesseurs ont peu brillé : celui de la communication. Il rencontrera ce mardi 21 janvier une délégation de responsables de médias privés et publics, prélude