Voir Tous
Rubrique
Soit dit en passant

Culture en panne d’énergie !

Publié par Malika Boussouf
le 13.10.2021 , 11h00
3431 lectures

Les relations toxiques qu’entretiendraient certaines intelligences avec un monde aux desseins obscures relèveraient, selon une interprétation propre aux charlatans, d’une culture ancestrale. Un monde qui s’exerce à neutraliser les velléités d’émancipation et dans lequel s’affrontent des convictions opposées. Un univers où professent des prédicateurs qui refusent de se mesurer aux faiseurs de progrès. Les plateaux qui intriguent contre l’éveil des consciences et travaillent au nivellement par le bas ne se comptent plus. Animateurs télé et bonimenteurs contractuels, même combat. Rompues au nivellement par le bas, les chaînes qui ne savent pas produire passent la main à des acteurs dont la médiocrité construit une part d’audience. Les autorités habilitées à noter leurs performances ne s’en plaignent pas. Pourquoi ne leur trouveraient-elles pas du talent après tout ? Sinon, qu’est-ce qui les empêcherait de sévir ? Voilà, en partie, comment, ceux auxquels on reprochait, hier, d’être avares en mots, s’emparent, aujourd’hui, de porte-voix pour décrire comment ils lavent plus blanc que blanc. Non pas que le pays soit dépourvu de valeurs enviables. Mais, dans la brèche, se sont faufilés ceux dont on aura vainement espéré qu’ils seraient peut-être, un jour, mûrs pour présider aux destinées du pays. Beaucoup, parmi eux, auront, depuis, cédé à la niaiserie des discours distillés çà et là. Là où l’on pense les comportements nouveaux à adopter, où l’on enseigne les règles à suivre et où l’on choisit d’endoctriner un tout-venant plus facile à soumettre au mimétisme ambiant. Dieu, les bonnes et mauvaises dispositions, la fatalité, l’ascendant du Malin sur les esprits libres, les surprenants, oh, ah, et les rires stupides. Ainsi vont les démonstrations peu flatteuses d’une réalité qui encense le recul. Comment, dès lors, avoir le cran d’interroger ses attentes ou  comprendre pourquoi une vérité supplante une autre ? Quand le spirituel prend de la distance sur le reste, il ne faut pas attendre grand-chose de ceux qui ne sursautent qu’à l’appel du muezzin ou en font des tonnes pour convaincre de la foi inébranlable qui habite leur quotidien.
M. B.    

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 23-10-2021

Généralisation de l’arabe dans les administrations
Un autre ministère interdit l’usage du français

La généralisation de la langue arabe constitue visiblement la priorité de certains secteurs d’activité. Après le ministère de la Jeunesse et des Sports, c’est au tour de celui

2

Contribution 11:00 | 25-10-2021

Réflexions sur l’enseignement des mathématiques en Algérie

Depuis la naissance des mathématiques en Grèce antique, on n’a pas cessé de les caricaturer en disant que tous ceux qui n’ont pas de répulsion pour elles sont voués aux belles carrières professionnelles. Rien n’est plus faux, si