Voir Tous
Rubrique
Soit dit en passant

Qui pour les remettre en selle ?

Publié par Malika Boussouf
le 04.04.2021 , 11h00
2468 lectures

On pourra toujours se réjouir d’avoir affaibli leur capacité de nuisance, il s’en trouvera toujours qui leur feront enjamber la fenêtre avant de leur dérouler le tapis vert ! Quand on pense avoir réussi à les rendre, en partie, invisibles, sauf lorsqu’ils commettent le pire, il y en a qui convoquent la fanfare pour les remettre en selle. Que vient faire un criminel comme Dhina au micro d’un journaliste censé promouvoir la démocratie ? C’est vrai que pour y parvenir, tout le monde n’emprunte pas le même itinéraire. 
Certains, pensant être mieux armés, intellectuellement, pour percevoir les intérêts d’un rapprochement ou comprendre ce que cela implique de leur donner la parole, vont tendre le micro à des sanguinaires déterminés à faire valoir leurs intentions. Elle est indéfendable, la fascination de ces derniers pour les bourreaux d’hier qui ne pensent qu’à remettre le couvert et sortent du bois dès qu’ils sentent le moment venu de le faire. Comme s’ils étaient en mission commandée ! Le fameux «qui-tue-qui ?», qui incrimine davantage une armée qui a inlassablement combattu le terrorisme armé  que des émirs égorgeurs, racketteurs  et violeurs de femmes et d’enfants, renseigne sur le confort politique qu’implique le fait de non seulement bouffer à tous les râteliers mais aussi de rester assis les fesses entre deux chaises. Le voilà qui resurgit sous le fallacieux prétexte qu’être démocrate enseigne de mettre en lumière toutes les tendances idéologiques, y compris la plus barbare d’entre elles. 
Quand vous en voyez s’agiter fiévreusement en martelant que la démocratie exige de dialoguer, y compris avec ceux qui en usent pour mieux l’enterrer, sous le fallacieux prétexte que  l’Algérie gagnerait à écouter quiconque souhaite participer à sa construction. Entendez par là y compris ceux qui l’ont mise à feu et à sang. Pourquoi les barbares que l’on sollicite, goulûment, renonceraient-ils à vendre leur idéologie à ceux qui sont prêts à fondre leur discours dans la démarche défendue par les démocrates ? Les uns ne perdent rien à vendre du vent et les autres ont tout à gagner si l’impératif de faire juger les barbares intégristes tournait court.
M. B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-05-2021

Mesures prévues par l’avant-projet de LFC
Ce qui va changer au quotidien

L’avant-projet de loi de finances complémentaire 2021, en plus des ajustements budgétaires qu’il est censé apporter, introduit plusieurs mesures, notamment de facilitation en faveur de l’investissement et

2

Soit dit en passant 11:00 | 12-05-2021

En quoi l’ennemi n’est absolument pas commun !

Rester vigilant et ne rien négliger de ce qui se prépare à notre insu. Comprendre à quoi

3

Pousse avec eux 11:00 | 12-05-2021

Khawa-khawa, benti-oulidi !

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 12-05-2021

Khaoua-khaoua... à nos frontières !

5

Pousse avec eux 11:00 | 10-05-2021

Le bal des vampires à poils et à vapeur !