Rubrique
Sports

ANGLETERRE Arsenal touche le fond

Publié par R.S
le 08.12.2019 , 11h00
115 lectures

Arsenal, battu 2-1 par Brighton jeudi, a touché le fond en ne parvenant pas à remporter la moindre victoire en deux mois en championnat d'Angleterre, enregistrant sa 4e défaite de la saison pour le premier match à l'Amirates Stadium du manager intérimaire Freddie Ljungberg.
Mais au-delà de la défaite, c'est bien le niveau de jeu actuel des Gunners qui inquiète. Le choc psychologique du remplacement d'Unai Emery par Freddie Ljungberg n'a clairement pas eu lieu. En première période, les Gunners ont été inférieurs dans tous les compartiments du jeu (nombre de tirs, possession, pourcentage de passes réussies, domination territoriale) et ont logiquement concédé le premier but sur une série de trois duels perdus qui ont profité à Adam Webster (36e). La rentrée en jeu de Nicolas Pépé dès le début de la seconde période, à la place du jeune Joe Willock, a dynamisé le secteur offensif des Gunners, surtout décidés à être plus combatifs. L'égalisation est arrivée en cinq minutes, sur une tête de Lacazette et une mauvaise sortie de Mat Ryan (1-1, 50e). La suite de la rencontre a été débridée et folle, assez comparable à d'autres performances d'Arsenal cette saison, marquées à la fois par une certaine qualité offensive et une désorganisation tactique surprenante à ce niveau. Signe de cette fébrilité, le Français Neal Maupay, déjà dangereux en première période, a failli redonner l'avantage à Brighton (61e). Il a été plus chanceux dix minutes plus tard, en devançant de la tête David Luiz (80e) et en donnant un avantage définitif à son équipe. L'ancien Stéphanois (23 ans), homme du match, a ainsi marqué son cinquième but en Premier League depuis la fin octobre. Arsenal est alors retombé dans ses travers de la première période et a même failli concéder un troisième but à plusieurs reprises. Les voici à dix points de la 4e place qualificative pour la Ligue des champions, occupée par Chelsea. Dans l'autre rencontre disputée jeudi -un calendrier exceptionnel lié aux droits TV concédés à la plateforme américaine Amazon Prime-, Newcastle s'est imposé 2-0 sur le terrain de Sheffield United. Mercredi, le leader Liverpool a poursuivi sa marche en avant après un festival de buts (5-2) devant Everton et compte toujours huit points d'avance sur Leicester.
Aubameyang serait prêt à quitter
Arsenal Selon le tabloïd anglais The Mirror, Pierre-Emerick Aubameyang serait prêt à quitter Arsenal. L'attaquant international gabonais aurait stoppé les discussions autour d'une éventuelle prolongation de contrat. Pierre- Emerick Aubameyang va-t-il devoir se chercher un nouveau point de chute? C'est en tout cas ce que semble penser le Mirror. Le média anglais croit savoir que l'attaquant serait prêt à quitter Arsenal, club qu'il a rejoint en janvier 2018 en provenance du Borussia Dortmund, contre environ 67 millions d'euros. Aubameyang serait frustré par la situation actuelle d'Arsenal Encore sous contrat jusqu'en juin 2021, l'international gabonais, qui a inscrit 53 buts en 83 rencontres sous le maillot des Gunners, aurait stoppé toutes discussions autour d'une éventuelle prolongation de bail. Le principal intéressé, qui aura 31 ans en juin prochain, serait profondément frustré par la situation actuelle de sa formation, alors que lui souhaite remporter des trophées et disputer la Ligue des champions. Ce qui semble se compliquer dans la mesure où Arsenal occupe aujourd'hui la dixième place du classement de Premier League, après sa nouvelle défaite, contre Brighton (1-2), jeudi soir. Le départ du capitaine du club londonien pourrait donc intervenir dès l'été prochain. Dans tous les cas, sa situation ferait l'objet d'un dilemme du côté de ses dirigeants, qui hésiteraient entre le vendre dès le prochain mercato estival, ou alors le laisser entrer dans son ultime année de contrat. Dans le cas de cette seconde possibilité, ce serait alors prendre le risque de le laisser ensuite partir gratuitement.
 

 

Liverpool en quête d’un attaquant en janvier ?

Les Reds de Liverpool possèdent trois grands attaquants de grande classe (Firmino, Mané et Salah), mais derrière, il n’y a pas grand-monde pour les suppléer. À l’exception de Divock Origi, les solutions crédibles à ce poste sont rares. Et les Merseysiders s’apprêtent aussi à laisser partir Rhian Brewster en prêt. Ce dernier est annoncé dans de nombreuses formations anglaises. Avant le match de championnat contre Bournemouth, Jurgen Klopp, le coach de l’équipe, s’est exprimé sur son secteur offensif. Il a avoué, à demi-mot, qu’il y avait une possibilité pour qu’avec ses responsables, ils envisagent un renfort dans ce secteur. « Je ne sais pas. Nous ne prenons pas les décisions maintenant. Et si on le fait, alors on veille à ce que ça soit à 100% pour l’intérêt du club », a indiqué le coach allemand. Les propos de Klopp interviennent à un moment où la rumeur Gabigol circule avec insistance dans le Nord-Ouest d’Angleterre. Le Brésilien, héros de la dernière finale de Copa Libertadores, a d’ailleurs lui-même affirmé qu’il se voyait bien évoluer avec son ancien coéquipier en sélection, Roberto Firmino. Le message est-il passé auprès du board des champions d’Angleterre. Pour rappel, l’été dernier, Liverpool a été parmi les clubs les plus discrets sur le marché des transferts. Le club n'a déboursé en tout et pour tout que 1,9M€ et c’était pour le jeune Hollandais Sepp Van den Berg (Zwolle), qui évolue depuis avec la Réserve.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière

2

Actualités 11:00 | 18-01-2020

Communication et rapports avec la presse
Tebboune instaure de nouvelles traditions

Abdelmadjid Tebboune ambitionne de laisser son empreinte dans un domaine où ses prédécesseurs ont peu brillé : celui de la communication. Il rencontrera ce mardi 21 janvier une délégation de responsables de médias privés et publics, prélude