Voir Tous
Rubrique
Sports

WA Tlemcen La direction face à la crise financière

Publié par R.S
le 14.09.2021 , 11h00
156 lectures

En bute à des problèmes financiers énormes, la direction du WA Tlemcen, qui cumule des dettes au niveau de la Chambre nationale de résolution de litiges (CNRL), a décidé de revoir à la baisse la masse salariale de son équipe. 
Selon Rachid Meliani, président du club, la masse salariale «ne dépassera pas les 10 millions de dinars mensuellement la saison prochaine», ajoutant qu’il s’agit de la «seule voie pour faire face à la crise financière aiguë auquel fait face le club». Les problèmes financiers récurrents du WAT ont failli lui valoir la relégation en Ligue 2 amateur une année seulement après son accession. Cette formation de l’ouest du pays a attendu la dernière journée du Championnat de l’exercice 2020-2021 pour assurer son maintien parmi l’élite. «Nous ne devons pas commettre les mêmes erreurs de l’exercice passé lorsque le club a fixé des salaires en deçà de ses capacités aux joueurs pour se retrouver incapable d’honorer ses engagements», a ajouté Rachid Meliani, en poste depuis quelques mois seulement. Cette situation expose le WAT à des sanctions sportives de la part de la Fédération algérienne de football dès le prochain mercato hivernal, étant donné qu’ils sont quelque 14 joueurs à avoir déjà saisi la CNRL pour se faire rétablir dans leurs droits. Et avant même que la direction des Zianides ne songe à la meilleure manière pour éviter ces sanctions dans quelques mois, elle s’active actuellement à lever l’interdiction de recrutement dont elle fait l’objet à l’occasion du mercato estival qui a commencé le 6 août passé. Pour ce faire, elle est dans l’obligation de s’acquitter d’une somme avoisinant les 20 millions DA représentant les arriérés des salaires de certains de ses joueurs de l’effectif de l’exercice 2019-2020, a encore expliqué son premier responsable. Il s’agit là d’une condition sine qua non pour parvenir à qualifier les nouvelles recrues du WAT qui sont déjà au nombre de quatre, à savoir, Tizi Bouali (ex JS Kabylie), Bentoucha (ex-MCB Oued Sly), Amoura (ex-IRB Maghnia) et Bahraoui (ex-JSM Skikda). Evoquant l’effectif de la saison à venir, le président du WAT, qui vient de désigner Kamel Bouhellal à la tête de la barre technique de son équipe, a fait savoir qu’il a décidé, en consultation avec le staff technique, de ne retenir que neuf éléments seulement du groupe ayant défendu les couleurs du Widad la saison passée. Les Bleu et Blanc commencent la préparation d’intersaison en fin de semaine en cours. Un stage à Tlemcen est au menu pour affûter les armes en prévision de la prochaine édition du Championnat dont le coup d’envoi est prévu au 23 octobre prochain, souligne-t-on. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 26-09-2021

L’université face à ses véritables défis

Force est de reconnaître que l’université algérienne ne laisse pas indifférent. Nombre de fois décriée, mais souvent louée, elle fait face à une kyrielle de défis qui contrastent dans le même temps avec autant

2

Actualités 11:00 | 22-09-2021

La Hausse des prix du gaz met à mal l’Espagne
Quel impact sur la Sonatrach ?

La crise du gaz s’installe. Un chiffre d’abord. Le taux de remplissage des stocks de gaz en Europe atteint en ce moment les 71%, contre 86 % en moyenne et en temps normal à cette époque de l’année. Et si l’on doit se fier aux toutes dernières informations, pour les pays de l’Union européenne, en France et en Espagne notamment, ainsi qu’au Royaume-Uni, c’est carrément