Voir Tous
Rubrique
Sports

JS Kabylie Les «non-CAF» en stage à Tizi

Publié par Ahmed Ammour
le 14.10.2021 , 11h00
163 lectures
Il n’est un secret pour personne, notamment pour les supporters, que la JS Kabylie dispose pratiquement de deux effectifs ; celui qualifié pour disputer la Coupe de la CAF, composé essentiellement des joueurs retenus par la direction de Chérif Mellal, le président déchu, et celui des éléments engagés, récemment par Yazid Iarichène, le nouveau patron des Canaris. Alors que l’effectif devant disputer les rencontres de la Coupe de la CAF est depuis hier au Maroc, en prévision du match face au FAR, samedi, les autres joueurs, non-qualifiés pour la compétition africaine, poursuivent la préparation au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou sous la houlette de Mounir Dob, le nouvel entraîneur-adjoint d’Henri Stambouli. « Les joueurs non concernés par la compétition de la CAF effectueront un stage à Tizi-Ouzou du 12 au 15 octobre, sous la conduite de l’entraîneur adjoint Mounir Dob et du préparateur physique Boudjenane Kamal», a indiqué la direction des Jaune et Vert.
Les Canaris chez le wali
Avant le départ de la JSK au Maroc, une délégation du club conduite par son président Yazid Iarichène a été reçue par le wali de Tizi-Ouzou, Doumi Djillali, au siège de la Wilaya. «Le wali a souhaité pleine réussite à l’équipe de la JSK engagée en Coupe de confédération, et a assuré les dirigeants de son total soutien à l’équipe», a précisé la JSK.
A. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 17-10-2021

Retour imminent de Volkswagen

Après plusieurs mois de prospection et de sélection, le groupe Volkswagen devrait dévoiler enfin, au cours des prochains jours, l’identité de son nouveau partenaire en Algérie. Celui-ci aura pour mission d’assurer

2

Sports 11:00 | 17-10-2021

Classement Fifa du mois d’octobre
L’Algérie conserve la 30e place mais devient 4e en Afrique

S’il n’était pas établi par une machine, qui élabore le tableau mensuel suivant certains schémas, on aurait crié au scandale, voire au complot. C’est le moins que l’on puisse dire à la découverte du prochain classement Fifa, celui du mois d’octobre