Voir Tous
Rubrique
Sports

Handball Les recommandations de la CM/CAHB pour une activité physique

Publié par Ahmed Ammour
le 23.05.2020 , 06h00
19 lectures
La Commission médicale de la Confédération africaine de handball (CAHB) profite, en cette période de pandémie de Covid-19 qui touche tous les coins du monde, pour donner des recommandations pour la pratique d’une activité physique et pour les handballeurs et pour les arbitres internationaux notamment. La CM/CAHB préconise ainsi de continuer à faire des exercices physiques, chacun dans son domicile et dans les lieux de confinement, pour éviter tout relâchement. Ladite commission recommande par ailleurs un test systématique de Covid-19 à tous les athlètes/arbitres. Et avec l’annonce d’un déconfinement dans certains pays avec une reprise progressive de la vie et probablement des compétitions, la CM/CAHB recommande une reprise graduelle de l’activité physique à une dose initiale de l’effort à moins de 50% de l’effort habituel avec l’objectif d’atteindre la capacité maximale habituelle en un mois. «Une surveillance médicale rapprochée (staffs des équipes et de la fédération nationale) des athlètes et des arbitres en appliquant un formulaire de questions axées sur les symptômes de la maladie mais aussi sur les symptômes d’atteinte cardiaque.
Pour les handballeurs et arbitres ayant été suivis et traités du Covid-19, ne pas reprendre l’activité sans l’avis favorable d’un cardiologue du sport», préconise la CAHB.
Ah. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

3
4

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

5

Ici mieux que là-bas 06:00 | 31-05-2020

Sexe, métal, pastis et Hirak